Pattern review : la blouse « Rendez-vous » de Chut Charlotte et réflexion sur la couture pour filles rondes.

Pour la première fois sur ce blog, je vous présente une petite cousette pour moi… La blouse Rendez-vous de Chut Charlotte! Je me couds pas mal de robes, mais je n’ai pas toujours le réflexe de les photographier car tout simplement il faut que je pense à demander à mon mari de prendre les photos!

La couture pour filles rondes

Quand j’ai commencé à coudre, j’ai été très vite émerveillée par tous les modèles que l’on pouvait trouver sur les blogs, Instagram… Mais de façon générale, on n’y voit presque que des filles minces (ce n’est pas une critique mais une constatation 🙂 ), ce qui permet difficilement de se projeter quand on fait un 44-46 comme moi.

Plusieurs fois sur des coups de tête, j’ai acheté des patrons que je trouvais très beaux sur ces différentes morphologies, pour finalement ne pas les coudre et les laisser dans mon armoire (short Chataîgne de Deer&Doe et jupe Chardon, par exemple!).

Il y a aussi eu les expériences ratées, comme la blouse Cézembre de Anne Kerdilès que j’ai cousue trop grande à la poitrine mais trop juste aux hanches, ou encore, la blouse « Aime comme Menthe à l’eau » de Aime comme Marie qui n’est vraiment pas flatteuse.

Je tire plusieurs expériences de ces « ratés » ou patrons dormants:
– Il est utile pour tenter de se projeter dans un modèle, de chercher sur les réseaux sociaux des exemples de réalisations sur des morphologies similaires à la sienne.
– Il est très important de suivre les tableaux des tailles proposées par les marques de patrons et surtout, grader entre plusieurs tailles si nécessaire! J’y reviendrai plus bas avec cette jolie blouse de Chut Charlotte!
– Bâtir les coutures de côté est TOUJOURS une bonne idée pour pouvoir jouer avec la marge de couture en cas d’ajustement trop lâche ou trop serré.
– De façon générale, j’ai davantage de succès quand je couds des modèles qui ressemblent à ce que j’avais tendance à acheter comme vêtements avant de coudre… Je porte énormément de robes, en jersey qui plus est, et c’est donc ce type de pièce que j’ai le plus de plaisir à coudre, que je vais porter le plus souvent, et qui aura une chance de réussite plus intéressante 😉
– et puis surtout, j’ai appris que la couture est géniale et magique car elle permet justement d’accommoder toutes les morphologies !!!

Quand on est au-delà d’une taille 46, il est également plus difficile de trouver des patrons de couture adaptés : chercher des marques qui proposent ces tailles est donc important. A titres d’exemple, il y a les patrons Cashmerette, les magazines Ottobre, récemment la marque Deer&Doe pour ses nouveaux modèles et rééditions PDF et puis ce qui nous intéresse aujourd’hui… Chut Charlotte 🙂

La marque Chut Charlotte

Chut Charlotte est une marque assez récente, créée par une française qui vit à Bali (la chanceuse 🙂 !)

Elle propose des patrons pour femme et petite fille, et jusqu’à présent, je trouve tous ses modèles très réussis et très féminins. Un coup de coeur tout spécial pour la blouse « Dame de Coeur » qui est sur ma liste de couture.

Les patrons sont proposés en PDF, et pour certains, en pochette.

Et information très importante pour nous les rondes : les patrons sont proposés dans deux tailles : 34-46 et 48-56 !
Si vous êtes entre ces tailles (par exemple un 46 à la poitrine et 50 aux hanches), il y a également la possibilité d’acheter le pack complet du 34 au 56, pour un prix réduit.

C’est vraiment une belle initiative que je souligne et qui j’espère continuera à se développer.

Le patron Rendez-vous

Il y a quelques semaines, Chut Charlotte a lancé un appel aux testeuses pour son nouveau patron « Rendez-vous ». Plus spécifiquement, elle cherchait des couturières « grande taille » ou avec de la poitrine, pour permettre de montrer des exemples sur différents types de morphologie. La blouse me plaisant énormément, j’ai tenté ma chance et j’ai donc eu la chance de tester le modèle gratuitement. Mon avis reste cependant libre 😉

Ce patron est une blouse à empiècement en forme de noeud, proposant également des manches longues ou 3/4.

Les tissus

J’ai choisi un tissu polyesther elasthanne de mon stock, acheté sur le site « The sweet mercerie »

Et pour l’accompagner, du biais en liberty « Matin d’hiver » de chez Stragier, dont j’ai également réalisé le passepoil assorti.

Modifications apportées au patron

Aucune modification n’a été apportée au patron : je l’ai suivi scrupuleusement pour pouvoir donner un feedback précis.

J’ai cependant fait un mix de plusieurs tailles en suivant les mesures indiquées dans le tableau des tailles : 44 pour les manches et la poitrine, puis gradé progressivement jusqu’au 48 aux hanches.

Difficultés rencontrées

Aucune, c’est un modèle facile et rapide.

Mon avis

Je suis très contente de cette blouse, que je trouve jolie et féminine. Je me sens bien dedans et je la trouve adaptée pour porter sur un jean ou même rentrée dans une jupe (ici avec ma jupe Zéphyr de Deer&Doe)

Le modèle est facile et rapide à réaliser.

J’ai simplement deux petits bémols à formuler :

– L’explication de la pose du biais d’encolure pourrait être un peu améliorée (avec des schémas par exemple), mais c’est un point technique qu’il est possible d’apprendre par ailleurs ou grâce à des vidéos youtube par exemple.
– L’encolure est assez large, j’ai donc dû mettre un soutien-gorge sans bretelles pour être sûre que la bretelle ne soit pas apparente (ce que je n’aime pas du tout!)

A part ça, tout tombe comme il faut, le seyant est bien adapté au tableau des mesures et les pièces s’emboîtent parfaitement 🙂

A refaire ?

Oui et oui ! J’aimerais la tenter en jersey, sweat ou molleton pour une version plus décontractée! 😉

Partagez cette publication: